Modèle vectoriel quasi-statique de l'hystérésis magnétique, validation expérimentale par les pointes magnétiques

Résumé : Le stockage et la gestion de la mémoire des modèles vectoriels de l'hystérésis quasi-statiques constituent un problème majeur. De nombreux modèles sont disponibles dans la littérature scientifique. Parmi eux, les modèles dans leur version vectorielle de Jiles-Atherton et de Preisach sont de loin les plus étudiés. La gestion de la mémoire dans le modèle de Jiles-Atherton est très simple mais son comportement sous excitation asymétrique est critiquable. Par opposition, le modèle de Preisach est très précis mais son fonctionnement implique d'énormes allocations de mémoire. Dans cet article, nous proposons un nouveau modèle vectoriel basé sur l'hypothèse que la pente dB/dH pour une direction et un sens donné de l'excitation ne dépend que des valeurs de B de H et du signe de la dérivée temporelle du champ d'excitation. Ce nouveau modèle donne de bons résultats en régime transitoire et l'espace mémoire qu'il nécessite est limité. Le modèle est validé expérimentalement grâce à la technique de mesure vectorielle des pointes magnétiques.
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01834787
Contributor : Benjamin Ducharne <>
Submitted on : Wednesday, July 11, 2018 - 8:11:12 AM
Last modification on : Friday, April 5, 2019 - 6:40:05 PM
Document(s) archivé(s) le : Friday, October 12, 2018 - 12:14:20 PM

File

2018 - Modèle vectoriel quasi...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01834787, version 1

Collections

Citation

Yves Armand Tene Deffo, Bhaawan Gupta, Pierre Tsafack, Benjamin Ducharne. Modèle vectoriel quasi-statique de l'hystérésis magnétique, validation expérimentale par les pointes magnétiques. SYMPOSIUM DE GENIE ELECTRIQUE (SGE 2018), Jul 2018, Nancy, France. 〈hal-01834787〉

Share

Metrics

Record views

21

Files downloads

23