La place des réseaux d’entraide interpersonnels Nord-Sud dans le processus de reconstruction postcatastrophe : l’exemple du séisme de 2015 au Népal

Résumé : ans les jours qui suivirent les séismes qui frappèrent le Népal au printemps 2015, face à l’absence d’actions gouvernementales efficaces, les villageois ont réagi en faisant appel aux nombreuses relations nouées avec des Occidentaux aux hasards des rencontres faites en arpentant les pentes de leurs montagnes. Ces contacts ont débouché sur des propositions d’assistance. Cette aide, que nous qualifions d’informelle car née de relations interpersonnelles, est polymorphe puisqu’elle a pris toutes les formes possibles d’intervention. L’étude s’intéresse aux origines, à la nature et à l’étendue de ces aides interpersonnelles, qui ont permis à plusieurs villages de se relever après les secousses.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01818035
Contributeur : Béatrice Moellic <>
Soumis le : lundi 18 juin 2018 - 16:14:12
Dernière modification le : mercredi 4 juillet 2018 - 23:14:06

Identifiants

Collections

Citation

Annick Hollé, Caroline Sarrazin. La place des réseaux d’entraide interpersonnels Nord-Sud dans le processus de reconstruction postcatastrophe : l’exemple du séisme de 2015 au Népal. Mondes en Développement, De Boeck, 2017, 180 (4), pp.105-120. 〈https://www.cairn.info/revue-mondes-en-developpement-2017-4-page-105.htm 〉. 〈10.3917/med.180.0105〉. 〈hal-01818035〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

29