Hydroconversion catalytique de la lignine: étude expérimentale et modélisation

Résumé : Face à l’épuisement des réserves en carburants fossiles, et afin de subvenir à une demande toujours croissante en énergie, pour le transport notamment, mais aussi pour les produits chimiques, la biomasse lignocellulosique non-comestible s’inscrit comme une ressource renouvelable de choix. Au sein de cette biomasse, la lignine, qui est co-produite lors de la séparation de la cellulose, pour le papier ou l’éthanol, est une composante très abondante et jusque là peu exploitée, qui peut produire des mélanges phénoliques ou aromatiques pour l’industrie (pétro)chimique. Lors de nos travaux précédents, nous avions proposé l’hydroconversion catalytique de lignine dans un solvant donneur d’hydrogène. Ce procédé de liquéfaction sur des catalyseurs sulfures est particulièrement efficace et conduit à 20-25 % pds de composés monomères majoritairement phénoliques, aromatiques et naphténiques. Plus récemment, dans le projet LIGNAROCAT financé par l’ANR, afin de pallier aux limitations du réacteur batch, nous avons mis au point un nouveau réacteur ouvert sur la phase gaz qui permet d’approvisionner la charge en H2 frais et de recycler le solvant tout en éliminant progressivement eau et désoxygénés formés dans la charge
Type de document :
Communication dans un congrès
GECat 2018 (Groupe d’Etude en Catalyse), May 2018, Trégunc, France
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01808537
Contributeur : Productionsscientifiques Ircelyon <>
Soumis le : mardi 5 juin 2018 - 17:19:05
Dernière modification le : samedi 23 février 2019 - 17:36:04

Identifiants

  • HAL Id : hal-01808537, version 1

Collections

Citation

J. Pu, D. Laurenti, M. Tayakout, I. Pitault, C. Geantet. Hydroconversion catalytique de la lignine: étude expérimentale et modélisation. GECat 2018 (Groupe d’Etude en Catalyse), May 2018, Trégunc, France. 〈hal-01808537〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

170