Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

La paix de Dieu et la Trêve de Dieu du Liber Rubeus

Résumé : Le statut de paix présenté par le liber Rubeus prend place dans un renouveau du mouvement de la paix de Dieu à partir du deuxième tiers du XIIe siècle, particulièrement sensible dans le Sud de la France. C’est dans la seconde moitié du Xe siècle que des évêques ont organisé les premières assemblées de paix pour réfréner la violence des seigneuries banales en plein épanouissement en faisant jurer à leurs participants de ne pas attaquer les inermes (clercs, paysans et marchands). Malgré la multiplication des assemblées dans le sud de la France, où s’élabore la notion de Trêve de Dieu dans la décennie 1020, la Gascogne n’a été qu’effleurée par la première phase du mouvement, celui-ci ne touchant que le Bordelais. La paix de Dax et la paix contemporaine d’Auch marquent donc l’arrivée en Gascogne de la paix de Dieu. La présentation de la paix du Liber Rubeus suit trois axes, sa datation, sa filiation, et la place du Bordelais, puisqu’elle présente des références explicites aux mesures du diocèse de Bordeaux. La texte n’étant pas daté, ce n’est que par des éléments externes que l’on peut tenter cerner le moment où il fut rédigé : cette paix peut être mise en relation avec une assemblée tenue à Mimizan, dans le diocèse de Bordeaux, évoquée par une lettre de Geoffroy de Loroux, archevêque de Bordeaux en 1149, devant laquelle le vicomte de Gabarret eut à répondre du siège de Dax. Les dispositions qu’elle instaure la distingue assez nettement des paix de Xe-XIe siècles. En plus des prescriptions habituelles sur la protection des inermes, de leurs biens, des lieux consacrés (églises et cimetières), la paix de Dax présente des dispositions nouvelles, comme la levée d’un impôt de paix par les ordres militaires, ou encore la mise en place de milices de paix qui, sous la conduite des évêques, devaient se porter contre les violateurs de la Paix et de la Trêve. De telles dispositions se rencontrant dans des paix contemporaines (Narbonne, entre1121 et 1149, Auch, peu après 1139…), on peut tenter de cerner les influences qui ont guidé les initiateurs de cette paix.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01793319
Contributor : Bordeaux Montaigne Université <>
Submitted on : Saturday, March 20, 2021 - 4:24:49 PM
Last modification on : Monday, March 22, 2021 - 11:20:26 AM

File

La paix et la trêve de Dieu ...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01793319, version 1

Citation

Frédéric Boutoulle. La paix de Dieu et la Trêve de Dieu du Liber Rubeus. L’église et la société dans le diocèse de Dax aux XIe et XIIe siècles, Journée d’études sur le Livre Rouge de la cathédrale de Dax, 1er mai 2003, Amis des églises anciennes des Landes ; Comité d'études sur l'histoire et l'art de la Gascogne, May 2003, sine loco, France. pp.47-72. ⟨hal-01793319⟩

Share

Metrics

Record views

76

Files downloads

36