Le suicide est-il une folie ? Les lectures médicales du suicide en France au XIXe siècle

Résumé : Décriminalisé en 1791, le suicide est dans la France du XIXe siècle un enjeu de savoirs, soumis à observation et à des analyses visant à comprendre les mobiles de l’acte afin d’en réduire la fréquence. Les médecins aliénistes cherchent tout particulièrement à comprendre les causes du suicide en avançant plusieurs théories et un débat est ouvert dans cette communauté scientifique entre les tenants d’une lecture pathologisante et les défenseurs d’une approche causale plus éclectique. À la fin du siècle, la sociologie naissante s’empare à son tour du suicide pour tenter d’en expliquer les causes en s’inscrivant en rupture avec l’approche médicale. Cet article propose de relever les principales positions de la communauté médicale française, entre la théorie de l’aliénation mentale de Pinel et le livre de Durkheim, publié en 1897 sur le thème.
Type de document :
Article dans une revue
Criminocorpus, revue hypermédia, Criminocorpus, 2018, 〈https://journals.openedition.org/criminocorpus/3797〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [90 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01791600
Contributeur : Marc Renneville <>
Soumis le : lundi 14 mai 2018 - 17:19:44
Dernière modification le : mercredi 23 mai 2018 - 01:19:40

Fichier

folie-suicide_renneville-crimi...
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

  • HAL Id : hal-01791600, version 1

Collections

Citation

Marc Renneville. Le suicide est-il une folie ? Les lectures médicales du suicide en France au XIXe siècle. Criminocorpus, revue hypermédia, Criminocorpus, 2018, 〈https://journals.openedition.org/criminocorpus/3797〉. 〈hal-01791600〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

25

Téléchargements de fichiers

10