Quand les citoyens s'emparent de la mesure

Abstract : Lors de l’accident de Fukushima, l'importance de la communication sur la contamination lors d’un tel événement a été largement mise en évidence en France et surtout au Japon. Les Japonais ont voulu se forger leur propre opinion sur l'importance des risques, et ont ainsi acheté les compteurs Geiger disponibles sur le marché et ont élaboré de nouveaux capteurs et sites pour faciliter les mesures et les partager. Ainsi, peut-on parler ici de développement d’une science citoyenne en matière de radioprotection, et d’un “empowerment” des citoyens dans ce domaine. L’IRSN, en relation avec des universités et des lycées a étudié les possibilités pour diffuser les outils permettant la mesure de la radioactivité des territoires, et sur lesquels il serait possible de s’appuyer pour faciliter la compréhension et la concertation des enjeux liés à un accident nucléaire.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01786571
Contributor : Florence Barré <>
Submitted on : Wednesday, May 9, 2018 - 1:31:09 PM
Last modification on : Tuesday, May 22, 2018 - 3:43:37 PM
Long-term archiving on : Monday, September 24, 2018 - 2:25:31 PM

File

Janin_Baumont_JduRisque_2016_A...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-01786571, version 1

Collections

Citation

Geneviève Baumont, Myriam Janin. Quand les citoyens s'emparent de la mesure. Journées du risque 2016 : nucléaire, hommes et société, Ecole des Mines de Nantes, Nov 2016, Nantes, France. ⟨hal-01786571⟩

Share

Metrics

Record views

62

Files downloads

93