Mussolini et les mots de la race

Résumé : L'importance de la pensée italienne de la race a été longtemps sous-estimée. Cependant, en Italie autant qu'en France ou en Allemagne, nombre d'oeuvres littéraires ou de discours scientifiques mobilisent le concept de race dans une perspective aussi bien théorique que politique. Des premières décennies du xix e siècle à la période fasciste, trois moments – philologie romantique, anthropologie positiviste et idéologie fasciste – constituent les jalons d'une archéologie de la pensée italienne de la « race » dont l'étude révèle un usage spécifique qui engage non seulement le rapport que la Péninsule entretient avec l'autre mais aussi le rapport qu'elle entretient avec elle-même.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01768471
Contributor : Antonin Guilloux <>
Submitted on : Tuesday, April 17, 2018 - 11:49:01 AM
Last modification on : Friday, November 8, 2019 - 11:00:36 AM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2020-04-17

Please log in to resquest access to the document

Identifiers

  • HAL Id : hal-01768471, version 1

Citation

Antonin Guilloux, Stéphanie Lanfranchi, Élise Varcin. Mussolini et les mots de la race. Aramini, Aurélien; Bovo, Elena. La pensée de la race en Italie : du romantisme au fascisme, Presses universitaires de Franche-Comté, pp.169-184, 2018, Cahiers de la MSHE Ledoux. Archives de l’imaginaire social. ⟨hal-01768471⟩

Share

Metrics

Record views

219