Identité en ligne et distance à soi: À propos de l’hypothèse d’un contrôle du dé-contrôle

Résumé : À l’exemple du selfie, l’exposition de soi sur les réseaux sociaux numériques introduit un clivage au sein du sujet : il se montre et s’observe se montrant. Une distance à soi s’insère dans les pratiques de production de soi. Dans cet article, on propose de caractériser cette distance à soi comme un effet de la socialisation de formes publiques disponibles dans la fabrication des singularités numériques. À travers un détour par la réflexion conduite sur les mécanismes de « contrôle du dé-contrôle » qui font suite aux travaux de Norbert Elias, cet article cherche à identifier quelques caractéristiques des nouvelles figures d’expression personnelle en ligne à partir d’une enquête collective sur la pudeur et l’impudeur en ligne. Ces deux fils, interprétatif et empirique, invitent à regarder les formes de la production de l’identité sur le web comme une manière originale d’introduire le fait de la publicité dans la construction réflexive de soi.
Type de document :
Article dans une revue
REFSICOM - Recherches Francophones en Sciences de l'Information et de la Communication, 2017, L’identité dans tous ses états, 1. Identités et dispositifs numériques : 〈http://www.refsicom.org〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01760918
Contributeur : Dilara Vanessa Trupia <>
Soumis le : vendredi 6 avril 2018 - 17:58:01
Dernière modification le : lundi 9 avril 2018 - 10:24:26

Identifiants

  • HAL Id : hal-01760918, version 1

Collections

Citation

Dilara Vanessa Trupia, Dominique Cardon, Zbigniew Smoreda. Identité en ligne et distance à soi: À propos de l’hypothèse d’un contrôle du dé-contrôle. REFSICOM - Recherches Francophones en Sciences de l'Information et de la Communication, 2017, L’identité dans tous ses états, 1. Identités et dispositifs numériques : 〈http://www.refsicom.org〉. 〈hal-01760918〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

81