"Parodies d’opéra et renouvellement du théâtre comique chez les héritiers de Molière"

Résumé : Au lendemain de la mort de Molière, le genre de la comédie semble exténué. Les jeunes dramaturges peinent à s’affirmer et Molière reste l’auteur comique le plus souvent joué sur la scène des Comédiens du roi. Au même moment, Lully est au faîte de sa carrière et continue à créer chaque année une nouvelle tragédie lyrique, suscitant l’engouement du public. Au moment où s’enflamme la querelle des Anciens et des Modernes, le répertoire comique du théâtre parlé apparaît comme anachronique et démodé face au genre moderne triomphant de l’opéra. La question qui se pose alors, et qui sous-tend la production dramatique de la période, est la suivante : quelles voies explorer pour renouveler le théâtre parlé quand l’opéra est le principal genre à la mode ? L’une des réponses avancée par les dramaturges est qu’il faut affronter Lully. Ce combat ne peut évidemment pas se faire à armes égales, puisque le privilège de l’Académie royale de musique contraint les Comédiens Français à ne pas utiliser plus de deux chanteurs et six musiciens, et limite leur usage des ballets et machines. Puisqu’il est impossible de concurrencer frontalement l’Opéra, il faut biaiser. C’est en cultivant la distance ironique et la dégradation burlesque que la comédie s’imprègne des innovations du théâtre lyrique et qu’elle les intègre, pour renouveler ses propres pratiques. La pratique parodique – où la tradition du « grand » théâtre ainsi que le sublime de l’opéra passent au prisme de miroirs déformants – devient l’espace résiduel où s’esquisse la possibilité d’un renouvellement du théâtre comique. Cet article s’appuie sur l’analyse d’une quinzaine de pièces jouées à la Comédie-Française à la fin du règne de Louis XIV.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01730092
Contributor : Jeanne-Marie Hostiou <>
Submitted on : Monday, March 12, 2018 - 10:52:24 PM
Last modification on : Tuesday, March 13, 2018 - 1:20:45 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01730092, version 1

Collections

Citation

Jeanne-Marie Hostiou. "Parodies d’opéra et renouvellement du théâtre comique chez les héritiers de Molière". Pauline Beaucé; Françoise Rubellin. Parodier l’opéra. Pratiques, formes et enjeux, Espace 34, p. 13-32, 2015. ⟨hal-01730092⟩

Share

Metrics

Record views

37