La mise en scène ironique de la science dans les Confessions de Jean-Jacques Bouchard

Résumé : Bouchard occupe une position décalée : en « retard » par rapport aux novateurs attachés à construire une science non finalisée, qui ne soit pas « en vue de l’éthique », mais peut-être en « avance » sur eux dans la mesure où sa conception de l’imagination l’amène à refuser la coupure radicale entre une médecine du corps et une médecine de l’âme. Le lecteur est ainsi invité à rejeter comme des impostures ces deux disciplines cloisonnées et à accorder toute sa place au tiers exclu : le libertin que l’épicurisme a déniaisé. Il sait bien que puisque tout est atome, il est vain de prétendre soigner l’esprit sans le corps ou de construire des hiérarchies – parties nobles vs parties honteuses – qui ne servent qu’à justifier de nouvelles servitudes. Aussi, plutôt que de mettre l’accent sur les « deux vies » dissociées de Jean-Jacques Bouchard, nous voulons souligner la continuité et la complémentarité de ses « papiers secrets » et de son travail d’érudit et par là même la parenté des deux libertinages, de mœurs et d’esprit, qu’encore aujourd’hui on a peut-être trop tendance à opposer.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01726017
Contributor : Bruno Roche <>
Submitted on : Wednesday, March 7, 2018 - 5:24:36 PM
Last modification on : Wednesday, April 3, 2019 - 1:13:53 AM
Long-term archiving on : Friday, June 8, 2018 - 3:17:13 PM

File

La mise en scène ironique de...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01726017, version 1

Citation

Bruno Roche. La mise en scène ironique de la science dans les Confessions de Jean-Jacques Bouchard. Laurence Rauline, Bruno Roche, Olivier Roux. Libertinage et philosophie -10- numéro spécial, Science et littérature l’âge classique, Actes du colloque Science et littérature à l’âge classique, divorce ou communauté ? (du 24 au 26 novembre 2005), dir. Laurence Rauline, Bruno Roche et Olivier Roux, Presses Universitaires de Saint-Étienne, 2008., Publications del'Université de Saint-Étienne, 2008, Libertinage et philosophie au XVIIe siècle, 978-2-86272-490-4. ⟨hal-01726017⟩

Share

Metrics

Record views

113

Files downloads

39