Former à évaluer : enjeux, tensions, solutions

Résumé : Cet article étudie l'évaluation comme « coeur de la mauvaise conscience » des enseignants et les comportements qui en découlent. Il essaie de démêler l'évaluation stricto sensu de ses procédures de communication. Il se poursuit par la rupture épistémologique entre une évaluation-sanction et une évaluation moteur des apprentissages. Il propose de nouvelles formes d'accompagnement des personnes chargées d'évaluer dans leur socialisation professionnelle. Les pistes de solution visent à dénouer l'intrication de la certification, indispensable mais qui pollue le travail d'éducation ou de formation, et du pilotage, nécessaire pour mener des activités productives et cognitives. Enfin, il est question de l'évaluation de l'évaluation en vue d'une amélioration continue. Texte : Pour être intervenu dans la formation continue des enseignants pendant plus de trente ans (1984-2015) sur le thème de l'évaluation, j'ai acquis la conviction que cette activité constitue « le coeur de leur mauvaise conscience » et qu'il en découle des comportements présents aussi bien dans la littérature que dans la mémoire du métier. Comment ce sentiment de mesurer son propre échec en même temps que celui de certains élèves, source de tensions ou, pire, d'attitudes blessantes, s'est-il construit puis ancré dans l'inconscient collectif de la profession ? La deuxième partie de cet article essaie de démêler le mécanisme de l'évaluation stricto sensu de ses procédures de communication. Moins originale est la posture de rupture épistémologique entre une évaluation-sanction et une évaluation moteur des apprentissages qui est traitée en troisième partie. C'est dans l'évolution des représentations que se situent les enjeux de nouvelles formes d'accompagnement des enseignants ou de toutes les personnes chargées d'évaluer dans leur socialisation professionnelle. En effet, les pistes de solution mènent à un seul et unique but : dénouer l'intrication pernicieuse de la validation ou certification, indispensable en bout de course mais qui pollue le travail d'éducation ou de formation, et du pilotage, qui est nécessaire tant pour mener des activités productives que cognitives. Enfin, comme rien n'est jamais acquis, l'article se termine sur ce que j'appelle, un peu rapidement sans doute, l'évaluation de l'évaluation, que l'on peut aussi présenter, dans un désir d'amélioration continue, comme une analyse des situations d'évaluation, de ces situations où l'on prend le temps de formaliser ce que l'on a atteint en le comparant à ce que l'on visait, non dans une volonté d'auto flagellation mais pour se donner les moyens d'y parvenir.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [23 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01719788
Contributor : Richard Etienne <>
Submitted on : Wednesday, February 28, 2018 - 2:47:10 PM
Last modification on : Thursday, September 19, 2019 - 12:24:05 PM
Long-term archiving on : Monday, May 28, 2018 - 11:16:09 AM

Files

Former à évaluer_V4_12juille...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01719788, version 1

Citation

Richard Etienne. Former à évaluer : enjeux, tensions, solutions . Éducation permanente, Arcueil : Éducation permanente, 2016. ⟨hal-01719788⟩

Share

Metrics

Record views

175

Files downloads

341