La notion de conceptualisation en didactique des langues

Résumé : Le terme conceptualisation, introduit par Henri Besse dans les années 1970, s’est durablement inscrit dans le champ de la didactique des langues à la faveur de l’approche communicative. Ce qu’il recouvre ne correspond cependant pas tout à fait à l’idée originelle dont on a principalement retenu l’aspect inductif, comme le montre une analyse de plusieurs manuels de FLE édités sur une période de 30 années. On relève par ailleurs que son ancrage dans le contexte particulier des années 1970 ne permet pas à la conceptualisation grammaticale de répondre de manière pleinement satisfaisante au cadre de l’approche actionnelle ni de coïncider avec les notions d’émergentisme et d’énaction apparues très récemment dans la didactique des langues.
Type de document :
Article dans une revue
Recherches en didactique des langues et des cultures, 2018, 15 (1), 〈10.4000/rdlc.2669〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01714002
Contributeur : François Texier <>
Soumis le : mercredi 21 février 2018 - 10:43:27
Dernière modification le : mercredi 27 juin 2018 - 16:10:02

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Jean-François Bourdet, Raphaële Fouillet. La notion de conceptualisation en didactique des langues. Recherches en didactique des langues et des cultures, 2018, 15 (1), 〈10.4000/rdlc.2669〉. 〈hal-01714002〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

129