Etude diachronique du conditionnel passé ou l'origine de la contrefactualité

Résumé : L'article propose d'étudier diachroniquement le conditionnel passé (noté CONDPA) qui a pour particularité de pouvoir signifier contextuellement la contrefactualité (ex. Si j'avais su, je ne serais pas venu.). Le but de cette étude est de retracer, à travers une analyse de corpus, l'émergence de cette interprétation contrefactuelle qui s'est généralisée en français à partir du 17 ème siècle. Ce changement coïncide avec l'acquisition d'une valeur de passé aoriste, correspondant au dernier stade du chemin d'évolution des formes parfaites décrit par Bybee et al. (1994). L'émergence de la contrefactualité est analysée comme le résultat de la conventionnalisation d'inférences (cf. Heine 2002).
Type de document :
Article dans une revue
Journal of French Language Studies, Cambridge University Press (CUP), 2015, 25 (02), pp.189 - 211. 〈10.1017/S0959269515000101〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [31 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01707894
Contributeur : Adeline Patard <>
Soumis le : mardi 13 février 2018 - 11:15:52
Dernière modification le : mardi 3 juillet 2018 - 11:23:18
Document(s) archivé(s) le : lundi 7 mai 2018 - 22:08:43

Fichier

Patard Grabar DeMulder2015.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Collections

Citation

Adeline Patard, Natalia Grabar, Walter De Mulder. Etude diachronique du conditionnel passé ou l'origine de la contrefactualité. Journal of French Language Studies, Cambridge University Press (CUP), 2015, 25 (02), pp.189 - 211. 〈10.1017/S0959269515000101〉. 〈hal-01707894〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

106

Téléchargements de fichiers

50