Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Des droits aux devoirs culturels

Résumé : Pour ce numéro spécial des Cahiers de la LCD – Lutte Contre les Discriminations– autour des droits culturels, nous avons voulu qu'un point de vue artistique, militant et réflexif soit versé à l'analyse générale. Pour cela, nous avons contacté le collectif Décoloniser les arts, tant il semble évident que sur ces questions, il est devenu incontournable. Selon leur propre présentation, « Décoloniser les Arts est une association composée de comédiens et comédiennes, auteurs et auteures, metteurs en scène et metteures en scènes, chorégraphes, personnels agissant dans l'audiovisuel, journalistes culturels issus des minorités, de plasticiens, nés et vivant dans toutes les régions de France. Ils/elles se sont donné pour objectif d'interroger les milieux culturels en France sur l'infinitésimale présence d'artistes issus des populations minorées sur les plateaux de théâtre et de danse, à la télévision, au cinéma et dans les arts plastiques. Ils/elles désirent également interroger les récits dominants dans les théâtres et souhaitent contribuer à une meilleure représentation de pans entiers de l'histoire de notre pays, qu'il s'agisse des siècles passés ou du contemporain ». C'est David Bobée qui fut notre premier interlocuteur. Depuis septembre 2013, David Bobée dirige le Centre Dramatique National de Normandie-Rouen, premier CDN à vocation transdisciplinaire. Engagé dans une recherche théâtrale originale, il met en oeuvre conjointement scénographie, écriture dramaturgique, travail du son, de l'image et du corps. Ses créations mêlent le théâtre, la danse, le cirque, la musique, la vidéo, la lumière et se jouent partout en France et à l'étranger. David Bobée est membre du Collège de la diversité, mis en place en décembre 2015 par la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, à la suite des Assises de la diversité, qui visaient à identifier les bonnes pratiques dans la culture. Il est aussi initiateur, notamment avec le comédien Yann Gael, la romancière Gerty Dambury ou la chercheuse Françoise Vergès, de l'association Décoloniser les Arts, créée en décembre 2015 « par des artistes et des professionnels du monde de la culture », qui tient sa première réunion publique en avril 2016 au théâtre de Chaillot. Dénonçant plus particulièrement « le racisme du théâtre français », il soutient que « la langue ne doit pas être excluante » et défend une approche intersectionnelle de la diversité, et la mise en place de quotas ethniques. En mai 2016, David Bobée, avec Yann Gael et pour le compte du collectif, publie sur le site Télérama.fr une tribune titrée Les Molières de la honte dénonçant la sous-représentation des personnes issues de la diversité parmi les nommés lors de la 28 e cérémonie des Molières.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [4 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01704799
Contributor : Arnaud Alessandrin <>
Submitted on : Tuesday, February 13, 2018 - 1:59:19 PM
Last modification on : Tuesday, October 13, 2020 - 2:41:58 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01704799, version 1

Collections

Citation

J. Dagorn, Arnaud Alessandrin, David Bobée. Des droits aux devoirs culturels. Les Cahiers de la LCD, L'Harmattan, 2018, HS n.1. ⟨hal-01704799⟩

Share

Metrics

Record views

617

Files downloads

206