« Nimier et Proust »

Résumé : Et si Proust était le dieu des parfumeurs ? Réduit aux jolies choses de Combray, assaisonné aux épices de l’érotisme déviant, le monde selon Proust se laisse « amoureusement » couvrir de l’oeil. Mais Nimier sait que Proust n’est pas seulement le suprême parfumeur. À quoi ressemble donc le Proust de Nimier ? À Dieu : « Nous n’avons que l’espace et […] il a le temps ». Proust a su se rendre maître du temps. Lire Nimier à la lumière de Proust, c’est donc chercher en Nimier ce qui lui a manqué pour devenir ce qu’il aurait voulu être, c’est-à-dire Proust et non Nimier. Le génie de Nimier est lié à cette faille. Une fois mis au jour le terreau commun des deux imaginaires, on pourra interroger les différences qui naissent au coeur de cette filiation littéraire.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [12 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01683891
Contributor : Stephane Chaudier <>
Submitted on : Sunday, January 14, 2018 - 10:50:05 PM
Last modification on : Tuesday, July 17, 2018 - 3:49:02 PM
Long-term archiving on : Monday, May 7, 2018 - 11:05:31 PM

File

40. Proust et Nimier HAL compl...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01683891, version 1

Citation

Stéphane Chaudier. « Nimier et Proust ». Roman 20-50 : Revue d'étude du roman du XXe siècle, Presses Universitaires du Septentrion, 2006, n° 42, Marc Dambre (dir.), p. 51-62. ⟨hal-01683891⟩

Share

Metrics

Record views

109

Files downloads

49