Incohérences de Proust

Résumé : La décision de lire une suite de signes comme texte ou discours n'est ni arbitraire ni nécessaire : elle est discutable. C'est pourquoi Marcel Proust représente ces situations où des sujets parlants, qui sont aussi des acteurs sociaux, décident du statut des énoncés qui leur sont proposés. Cohérence et cohésion ne sont donc pas de purs objets épistémologiques. Les enjeux sociaux du jugement de pertinence (ce mot subsume les deux termes précédents) sont considérables ; il détermine qui, dans le roman, détient l'autorité langagière. Dans La Recherche, la représentation des jugements de pertinence se double d'une conscience critique : l'écrivain les met en cause. Il oblige le lecteur à se demander avec lui : au nom de quoi exigeons-nous d'un texte qu'il soit cohérent ? Sur quels désirs, sur quels intérêts se fonde ce jugement ? Ces questions en cachent une autre : comment concevoir les rapports entre texte littéraire et jugement de pertinence ? Au fil des textes réflexifs de Marcel Proust se constitue une poétique qui relativise l'opposition de la pertinence et de son contraire, l'incohérence.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01683886
Contributor : Stephane Chaudier <>
Submitted on : Sunday, January 14, 2018 - 10:42:07 PM
Last modification on : Tuesday, July 3, 2018 - 11:35:33 AM
Long-term archiving on : Tuesday, May 8, 2018 - 12:06:19 AM

File

38. Proust incohrences HAL Com...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01683886, version 1

Collections

Citation

Stéphane Chaudier. Incohérences de Proust . Frédéric Calas (dir.). Cohérence et discours, Presses de l’Université Paris Sorbonne, p. 351-360, 2006. ⟨hal-01683886⟩

Share

Metrics

Record views

47

Files downloads

78