Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Barbarie et pulsion de mort dans les organisations

Abstract : L’objet de ce chapitre est de se demander si on peut repérer les effets de la barbarie dans les organisations à partir des notions freudiennes de pulsion de mort et de culture. Le concept de pulsion de mort est inventé par Freud en 1920 dans « Au-delà du principe de plaisir ». Il le conduit à réaménager sa théorie des pulsions et il est ensuite au coeur de son ouvrage mi-philosophique mi-psychanalytique de 1930, Malaise dans la culture, qui fait partie de ses ouvrages majeurs de psychologie sociale. La barbarie est alors définie comme ce qui s’oppose à la civilisation ou à la culture. C’est ce lien qui est mobilisé ici dans l’analyse des organisations. Dans un premier temps, le rapport entre la barbarie comme négation de la culture et la pulsion de mort est examinée sous l’angle théorique de la pensée freudienne et de quelques-uns de ses successeurs. Dans une deuxième partie, le repérage de la pulsion de mort et de ses effets destructeurs dans les organisations et dans la société est effectué d’abord à partir de la notion d’ « organisation psychotique » puis par la mise en relation des phénomènes génocidaires, des licenciements de masse et de la souffrance au travail.
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01683550
Contributor : François de March Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Sunday, January 14, 2018 - 1:22:37 AM
Last modification on : Tuesday, October 19, 2021 - 4:08:30 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01683550, version 1

Collections

`

Citation

François de March. Barbarie et pulsion de mort dans les organisations. Le management entre civilisation et barbarie., L'Harmattan, p. 101-121, 2017, Perspectives organisationnelles, 978-2-343-12261-8. ⟨hal-01683550⟩

Share

Metrics

Record views

166