Les mégalithes du Sénégal et de la Gambie dans leur contexte régional

Résumé : Les architectures en pierre du mégalithisme sénégambien ont longtemps été considérées comme une entité autonome sur une partie du continent africain qui, traditionnellement, privilégie plutôt les constructions en terre crue. Nos connaissances sur ces monuments furent profondément modifiées par dix ans de recherches archéologiques sur la nécropole mégalithique de Wanar (Sénégal), classée au titre du patrimoine mondial de l’humanité. Cet article a pour objet de replacer ces découvertes dans leur contexte régional, intégrant alors les données disponibles sur les monuments funéraires d’époques protohistoriques au Sénégal comme au Mali, en Guinée, en Guinée-Bissau, au Libéria et en Sierra Leone, voire parfois plus largement encore. Les auteurs ont montré – d’une manière plus systématique que dans les travaux antérieurs – que plusieurs des caractéristiques des rites funéraires sénégambiens peuvent trouver écho dans l’ethnologie de l’Afrique de l’Ouest.
Type de document :
Article dans une revue
Afrique : archéologie et arts, CNRS - UMR 7041 (Archéologie et Sciences de l'Antiquité - ArScAn), 2017, 13, pp.93-119. 〈10.4000/aaa.1033〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01679496
Contributeur : Vivien Mathé <>
Soumis le : mercredi 10 janvier 2018 - 01:55:09
Dernière modification le : samedi 9 février 2019 - 15:21:42

Identifiants

Citation

Luc Laporte, Hamady Bocoum, Adrien Delvoye, Kléna Sanogo, Jean Polet, et al.. Les mégalithes du Sénégal et de la Gambie dans leur contexte régional. Afrique : archéologie et arts, CNRS - UMR 7041 (Archéologie et Sciences de l'Antiquité - ArScAn), 2017, 13, pp.93-119. 〈10.4000/aaa.1033〉. 〈hal-01679496〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

384