Rhétorique et diplomatie chez Proust et Giraudoux : la crise d’une sainte alliance

Résumé : Publication : « Rhétorique et diplomatie chez Proust et Giraudoux : la crise d'une sainte alliance », Giraudoux européen de l'entre-deux-guerres, études réunies par S. Coyault, Clermont-Ferrand, Presses Université Blaise Pascal, 2008, p. 287-300. Auteur : Stéphane Chaudier, université de Lille, laboratoire ALITHILA, EA 1061 Mots-clés : Proust, À la recherche du temps perdu, Giraudoux, Bella, La Guerre de Troie n'aura pas lieu, rhétorique, diplomatie Résumé : La diplomatie relève de plein droit de la rhétorique. Celle-ci donne aux hommes le pouvoir de persuader, de discuter du réel. Toute question posée suscite plusieurs réponses contradictoires : la rhétorique permet de trancher. Elle transforme la question en réponse, le problème en solution. Le style dissimule la faiblesse de certains arguments et fait valoir la pertinence des autres. Ce que masque un orateur, le suivant le révèle. Aucun discours ne peut prétendre apporter de réponse parfaite : aucun argument ne clôt le débat, ne réfute toutes les objections. La parole circule ; le meilleur, le plus habile, parfois le plus chanceux, l'emporte. La vérité ne s'est pas imposée ; mais l'action est devenue possible – et les citoyens tranchent. C'est ce pacte « humaniste » entre parole et réalité qu'interrogent Proust et Giraudoux. Dans La Guerre de Troie n'aura pas lieu le langage persuasif d'Hector et d'Ulysse échoue à transformer le réel – c'est-à-dire à empêcher la guerre. De cet échec, le langage diplomatique en tant que tel n'est pas responsable ; mais, en 1935, pour Giraudoux, aucun langage, y compris sans doute celui de la littérature, ne tient face au réel. On sait que, dans la tragédie, le réel se nomme « destin ». Est fatal ce qui arrive nécessairement ; et seul le réel arrive, c'est-à-dire, la guerre. Dans La Recherche, il en va tout autrement : les conditions du débat ont disparu. Il n'y a aucune alternative à envisager. Il n'y a pas l'ombre d'une discussion politique dans la Recherche : ni sur la question sociale, ni sur l'expansion coloniale, ni sur la République ou la laïcité ; même sur l'Affaire Dreyfus, qui a tant passionné le jeune Proust, le roman ne présente qu'une poussière de discours enchâssés dans une énonciation subtilement ironique, toujours très complexe dans la manière dont elle marque ses distances et préserve la neutralité de son auteur. Le lecteur de Proust est déjà installé dans un âge post-moderne : le réel qu'on lui montre se réduit à des intérêts à ménager, sans aucune perspective d'avenir. Norpois, le diplomate, est la figure politique qui montre le mieux l'évidement du réel face à un langage lui-même gagné par le vide de ce qu'il commente. Rhétorique et diplomatie chez Proust et Giraudoux : la crise d'une sainte alliance Giraudoux aime la rhétorique – et ses personnages aussi. Elle le baigne et le porte ; et cet amour est suffisamment fort pour susciter, bien loin des éloges convenus, des hommages où éclatent la fantaisie et l'humour : « " Vous ne sauriez croire, " explique Moïse, le banquier de Bella, « " autant la prosopopée est inutile pour le commerce, les finances et même pour le raffinement de la culture, combien le parallèle, vous usant également l'âme et le jugement des deux côtés, arrive à rendre sensible ces deux appareils 1 " ». Dans ce savoureux parallèle – ou ce dernier l'emporte sur la très oratoire prosopopée – se noue la sainte alliance entre la rhétorique, 1 Bella, Histoire des Fontranges, texte édité et annoté par Brett Dawson, OEuvres romanesques complètes en deux volumes, édition publiée sous la direction de J. Body, Paris, Gallimard, « La Pléiade », 1990, t. 1, p. 900. La référence est désormais abrégée en B., suivie du numéro de la page.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01677011
Contributor : Stephane Chaudier <>
Submitted on : Sunday, January 7, 2018 - 5:16:18 PM
Last modification on : Tuesday, July 3, 2018 - 11:35:15 AM
Long-term archiving on : Sunday, April 8, 2018 - 12:24:53 PM

File

27. Proust et la diplomatie, H...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01677011, version 1

Collections

Citation

Stéphane Chaudier. Rhétorique et diplomatie chez Proust et Giraudoux : la crise d’une sainte alliance . S. Coyault (dir.). Giraudoux européen de l’entre-deux-guerres, Presses Universitaires Blaise Pascal, p. 287-300, 2008. ⟨hal-01677011⟩

Share

Metrics

Record views

57

Files downloads

101