Recension de l’ouvrage Reading in Proust’s La Recherche « le délire de la lecture », Oxford University Press, 2009

Résumé : En tenant les deux bouts de la corde (en l'occurrence, les deux sens du verbe lire), Adam Watt gagne son pari : lire les scènes de lecture dans la Recherche en série et de manière détaillée (le mot « série » et la méthode sont proustiens), c'est se donner le moyen de renouveler la vénérable question de la lecture non seulement des textes mais aussi du monde, telle que le narrateur de la Recherche se la pose et invite ses lecteurs à se la poser. Lire, c'est découvrir la double difficulté d'être soi et d'être au monde : c'est découvrir cela et rien de plus, car ces difficultés n'étant pas logiques mais existentielles, elles se nouent sans se dénouer, s'exposent sans se résoudre ni se dissoudre. S'il existe bien dans la Recherche une Bildung de la lecture, celle-ci reste étonnamment modeste : lire revient à accepter la finitude humaine, l'ensemble de nos incertitudes étant plus vaste que le fragile réseau de nos certitudes. L'étude de la lecture dans le roman met au jour un ethos de la modestie, contrepoint utile à l'orgueil des cultures de la rédemption dont relève l'accès à l'écriture.
Document type :
Other publications (2)
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01675991
Contributor : Stephane Chaudier <>
Submitted on : Friday, January 5, 2018 - 1:22:16 AM
Last modification on : Tuesday, July 3, 2018 - 11:35:34 AM

File

10. Proust lecture (recension)...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01675991, version 1

Collections

Citation

Stéphane Chaudier. Recension de l’ouvrage Reading in Proust’s La Recherche « le délire de la lecture », Oxford University Press, 2009. 2013, p. 182-184. ⟨hal-01675991⟩

Share

Metrics

Record views

31

Files downloads

33