« Philippe ou la vraie vie »

Résumé : L'univers romanesque de Philippe est fondé sur cette évidence : la vie des petites gens est plus réelle que les autres, non parce qu'ils subissent plus lourdement la réalité sociale – ce qui est vrai : mais l'aliénation sociale diminue les forces vives, ne les augmente pas – mais parce qu'ils sont mieux préservés des morales qui affectent la capacité humaine de sentir, de pâtir ou de désirer, qui est la vie même. Dans Marie Donadieu, les personnages ignorent ces convenances de classe : ils n'ont à faire qu'à la vérité de ce qu'ils éprouvent. Ils cherchent les mots ou les gestes les plus justes, les plus délicats, pour rendre compte de leurs sentiments ou de leurs aspirations. Loin d'être monstrueux, le désir au contraire qui humanise les personnages ; c'est lui qui les conduit à créer plus de beauté, de décence et de valeur. Le premier temps de l'étude prend le contrepied des conclusions de la célèbre étude de Spitzer qui lie l'écriture de Philippe à l'enregistrement des déterminismes sociaux condamnant les individus à la passivité. On montrera au contraire que, contrairement au réalisme d'un Flaubert ou d'un Huysmans, le style et la poétique de Philippe visent à faire l'inventaire des forces que l'amour donne à l'amante. Elle peut certes se tromper, être blessée, mais elle ne consent jamais à maudire la vie. Elle se déploie par-delà toute déception, tout ressentiment.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01673155
Contributor : Stephane Chaudier <>
Submitted on : Thursday, December 28, 2017 - 5:38:30 PM
Last modification on : Tuesday, July 3, 2018 - 11:35:05 AM

File

Phillipe HAL complet.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01673155, version 1

Collections

Citation

Stéphane Chaudier. « Philippe ou la vraie vie ». David Roe. Charles-Louis Philippe romancier,, Presses Universitaires Blaise Pascal, p 117-133, 2012. ⟨hal-01673155⟩

Share

Metrics

Record views

34

Files downloads

34