La métalepse du lecteur ou la porosité du métatexte

Bertrand Daunay 1, 2
2 Théodile-CIREL
CIREL - Centre Interuniversitaire de Recherche en Education de Lille (CIREL) - EA 4354 : EA1764
Résumé : L’objet de cet article est l’analyse d’un phénomène banal mais troublant : la confusion que l’énonciation d’un métatexte portant sur un texte de fiction crée entre le (monde du) texte et le (monde du) métatexte, entre (énoncé) fictif et (commentaire) réel. Cette confusion énonciative réalise une transgression de même nature que celle qu’opère la métalepse narrative, mais c’est le lecteur qui, dans son commentaire, en est le responsable : c’est pourquoi l’on peut parler d’une métalepse du lecteur. L’article propose une définition de cette métalepse du lecteur en traçant sa généalogie théorique, puis ouvre des perspectives en montrant comment la métalepse du lecteur est liée à toute lecture de textes de fiction et en identifiant certaines de ses caractéristiques qui sont communes à tout discours métatextuel.
Type de document :
Article dans une revue
Cahiers de Narratologie, Laboratoire Interdisciplinaire Récits Cultures et Sociétés - LIRCES, 2017, Récit et argumentation, interactions, lieux et dispositifs sociaux, 〈10.4000/narratologie.7855〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01672336
Contributeur : Bertrand Daunay <>
Soumis le : dimanche 24 décembre 2017 - 11:48:27
Dernière modification le : mercredi 28 novembre 2018 - 14:08:03

Lien texte intégral

Identifiants

Collections

Citation

Bertrand Daunay. La métalepse du lecteur ou la porosité du métatexte . Cahiers de Narratologie, Laboratoire Interdisciplinaire Récits Cultures et Sociétés - LIRCES, 2017, Récit et argumentation, interactions, lieux et dispositifs sociaux, 〈10.4000/narratologie.7855〉. 〈hal-01672336〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

74