L’urbanité blessée par la brutalité médiatique

Résumé : Dans la course au temps, le téléphone portable est un outil précieux qui permet de dédoubler temps physique et temps de la communication. Mais son usage ne va pas de soi dans les cafés, lieux de pause dans l'agitation urbaine et de résistance à l'accélération des rythmes. La violence du branché consiste à démontrer ainsi que la solidarité est désormais plus hertzienne que spatiale.
Type de document :
Article dans une revue
Les Annales de la Recherche Urbaine, PUCA, 1997, pp. 59-62
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01671112
Contributeur : Francis Jauréguiberry <>
Soumis le : jeudi 21 décembre 2017 - 19:17:29
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:28:04

Identifiants

  • HAL Id : hal-01671112, version 1

Collections

Citation

Francis Jauréguiberry. L’urbanité blessée par la brutalité médiatique. Les Annales de la Recherche Urbaine, PUCA, 1997, pp. 59-62. 〈hal-01671112〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

22