Lieux publics, téléphone mobile et civilité

Résumé : La nature des réactions à l'usage des téléphones mobiles dans un lieu public permet de qualitativement désigner ce lieu selon un mode de catégorisation inédit. Plus ces réactions seront nombreuses et négatives, et plus la réputation du lieu renverra à une civilité sensible, à une attention partagée, à une atmosphère de sympathie sociale, à une ambiance positivement vécue, bref au plaisir de goûter au lien social en public. Le mode « d'être- ensemble » dans ces lieux relèvera alors, au mieux d'une urbanité exquise et au pire d'une civilité appréciée. À l'inverse, moins les réactions seront nombreuses et impérieuses, et plus la réputation du lieu renverra à sa simple disposition fonctionnelle, à une approche instrumentale de ses services, à une vision utilitariste de ses ressources, à une relation concurrentielle avec ceux qui le fréquentent, bref à la nécessité de les pratiquer selon une logique utilitariste. Le mode « d'être-ensemble » dans ces lieux relèvera alors, au mieux d'un ajustement bien compris, au pire d'une brutalité urbaine.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01671108
Contributeur : Francis Jauréguiberry <>
Soumis le : jeudi 21 décembre 2017 - 19:11:47
Dernière modification le : vendredi 26 janvier 2018 - 22:11:25

Identifiants

  • HAL Id : hal-01671108, version 1

Collections

Citation

Francis Jauréguiberry. Lieux publics, téléphone mobile et civilité. Réseaux, Lavoisier, 1998, pp. 71-84. 〈https://www.cairn.info/revue-reseaux1-1998-4-page-71.htm.〉. 〈hal-01671108〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

36