Immigration et identification nationale en Pays Basque (1960-1980)

Résumé : Contrairement à un cliché trop souvent partagée qui présente le Pays Basque comme le territoire d'une ethnie qui défendrait son essence face à d'autres peuples, le Pays Basque est certainement une des régions d'Europe les moins "ethniquement pures" : à peine plus de la moitié de sa population actuelle descend de celle qui peuplait ce pays avant son industrialisation (1880). Pourtant, la revendication identitaire basque n'a jamais faibli. À la base de ce phénomène « arithmétique » réside le fait qu’une bonne partie des immigrés en est venu à s'identifier à leur nouveau pays, au point de défendre l'idée de son autodétermination. L’article, se basant sur une enquête de terrain, montre quelles ont été, durant les dernières années du franquisme, les raisons d’un tel processus.
Type de document :
Article dans une revue
Lapurdum VIII, Centre de recherche sur la langue et les textes basques, IKER - UMR 5478 (CNRS, Bordeaux 3 & UPPA), 2003, pp. 243-261
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01671092
Contributeur : Francis Jauréguiberry <>
Soumis le : jeudi 21 décembre 2017 - 18:56:07
Dernière modification le : vendredi 26 octobre 2018 - 16:49:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-01671092, version 1

Collections

Citation

Francis Jauréguiberry. Immigration et identification nationale en Pays Basque (1960-1980). Lapurdum VIII, Centre de recherche sur la langue et les textes basques, IKER - UMR 5478 (CNRS, Bordeaux 3 & UPPA), 2003, pp. 243-261. 〈hal-01671092〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

47