Stratégie de participation des opérateurs publics de recherche. Un lobbying incrémental sur le programme‐cadre européen ?

Résumé : Bien qu'imposant un référentiel puissant, le programme‐cadre de recherche et de développement technologique (PCRDT) de l'Union européenne est l'objet d'actions de lobbying de la part des opérateurs infracommunautaires ‐ États membres, régions, organismes de recherche, groupements d'universités ‐ soucieux d'y optimiser leur participation. Cette contribution propose une typologie des différentes formes de lobbying en jeu, faisant apparaître une tendance aux aménagements de surface et à l'incrémentalisme. Elle recourt au cadre théorique de l'ACF (Advocacy Coalition Framework) pour analyser les implications organisationnelles et réticulaires qui en découlent.
Type de document :
Article dans une revue
Revue Française de Gestion, Lavoisier, 2015, 41 (252), pp.161--181. 〈10.3166/rfg.252.161-181〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01667399
Contributeur : Romain Boisselet <>
Soumis le : mardi 19 décembre 2017 - 12:27:58
Dernière modification le : mercredi 14 novembre 2018 - 16:12:02

Identifiants

Collections

Citation

Isabelle Kustosz. Stratégie de participation des opérateurs publics de recherche. Un lobbying incrémental sur le programme‐cadre européen ?. Revue Française de Gestion, Lavoisier, 2015, 41 (252), pp.161--181. 〈10.3166/rfg.252.161-181〉. 〈hal-01667399〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

63