Skip to Main content Skip to Navigation

Enjeux et place de la famille dans les parcours de vieillissement des immigrés âgés en France

Résumé :

En 2008, 890 000 personnes immigrées âgées de 65 ans et plus résidaient en France, soit 8% de la population totale de cette tranche d’âge. Le nombre d’immigrés âgés est en constante augmentation et la diversité des origines et des parcours migratoires font de ces publics une catégorie d’étude singulière et complexe. La littérature scientifique dresse le constat que les migrants âgés rencontrent des difficultés similaires au reste de la population face au vieillissement. Une partie d’entre eux éprouve cependant des difficultés supplémentaires (Samaoli, 2012) par rapport aux personnes âgées non-immigrées : conditions de vie socioéconomiques moins avantageuses, faibles pensions de retraite, barrière de la langue, non-recours à certains droits sociaux, éloignement des proches restés au pays.

D’ici et de là-bas, de leur pays d’origine à la France, la présence des personnes immigrées a pendant longtemps été envisagée comme provisoire en France par les pouvoirs publics et la société civile (Attias Donfut, 2006). Cependant, une part importante des  personnes immigrées se sont installées durablement sur le territoire national, souhaitant y passer leur retraite et leur fin de vie. L’évolution des parcours de vie des personnes immigrées a progressivement guidé le développement des études scientifiques. Tour à tour, les personnes immigrées ont été travailleurs, retraités et aujourd’hui personnes au seuil du grand âge. Aujourd’hui, nombre d’entre eux sont dans une période transitoire où l’entrée en situation de dépendance et la fin de vie sont des enjeux centraux (Attias Donfut, 2012).

Un travail de recension des écrits sur le thème du vieillissement des personnes âgées immigrées (Plard, Martineau, Fleuret, 2015) a permis d’identifier les enjeux propres aux relations familiales dans la vieillesse des migrants.

Cette communication présentera particulièrement le rôle et la place de la famille dans les parcours de vieillissement des migrants. Nous interrogerons la manière dont les relations familiales s’adaptent aux besoins des aînés immigrés. Quels impacts la migration et la culture ont-elles sur les modèles de solidarité mobilisés dans le grand âge ? Comment les migrants s’ajustent-ils aux enjeux de la vieillesse lorsque la famille ne réside dans le pays d’origine ? Enfin, seront analysées les dynamiques familiales et la manière dont elles sont impactées par les événements et les transitions biographiques qui jalonnent l’expérience du grand âge des immigrées.

En définitive, ce travail permettra de discuter l’apport de la notion de vulnérabilité pour saisir les parcours de vie et les expériences de vieillissement des immigrants âgés.

Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01646837
Contributor : Okina Université d'Angers <>
Submitted on : Thursday, November 23, 2017 - 6:48:29 PM
Last modification on : Thursday, March 5, 2020 - 7:06:18 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01646837, version 1
  • OKINA : ua16467

Citation

Aurélien Martineau, Mathilde Plard. Enjeux et place de la famille dans les parcours de vieillissement des immigrés âgés en France. XIXème Colloque international de l'Aidelf - Configurations et dynamiques familiales, 2016, Strasbourg, France. ⟨hal-01646837⟩

Share

Metrics

Record views

163