Les relations de Milne–Barbier–Unsöld ?

Résumé : Cette revue vise à clarifier les origines des célèbres relations dites de Eddington–Barbier, incontournables dans le domaine du transfert de rayonnement astrophysique. Ces dernières relient, en effet, respectivement l'intensité spécifique et le flux émergents à la valeur de la fonction source à des profondeurs optiques spécifiques dans l'atmosphère considérée. Nous discuterons ici sur la méthode et les hypothèses formulées à l'origine et exposées dans la publication de l'astronome français Daniel Barbier (1943). Nous montrerons aussi le fait que ces mêmes relations apparaissent déjà dans la première publication de Milne (1921).
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [4 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01633633
Contributeur : Frédéric Paletou <>
Soumis le : mardi 14 novembre 2017 - 13:26:34
Dernière modification le : mercredi 19 septembre 2018 - 01:20:45
Document(s) archivé(s) le : jeudi 15 février 2018 - 12:37:05

Fichier

MBUfr.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01633633, version 1

Collections

Citation

Frédéric Paletou. Les relations de Milne–Barbier–Unsöld ?. 2017. 〈hal-01633633〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

349

Téléchargements de fichiers

44