L’objet de valeur de l’enfance dans les supports publicitaires des marques de mobilier

Résumé : L’analyse d’un corpus de 350 annonces de presse, de catalogues et de sites web des marques de meubles pour enfant, révèle une tendance à ne pas faire figurer l’enfant dans environ deux tiers des cas. Interroger ce paradoxe suppose d’examiner les stratégies énonciatives permettant de figurer implicitement l’enfant dans l’image. En prenant appui sur l’analyse sémiotique structurale Greimas, 1987), cet article met en évidence le processus sémiotique multicouche mobilisé pour cadrer la production du sens à destination d’un consommateur hybride parent-enfant. Au-delà des formes de production de sens dans l’imaginaire publicitaire, l’analyse ouvre une réflexion nourrie de la sémiotique des passions (Greimas et Fontanille, 1991) afin d’interroger les potentialités émotionnelles et affectives de l’image qui incitent le parent à se projeter et à imaginer la vie de son enfant dans l’espace matériel de la chambre.
Type de document :
Article dans une revue
Jeunes et médias, les cahiers francophones de l'éducation aux médias, 2018, pp.55-67
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01627586
Contributeur : Valérie Inés De La Ville <>
Soumis le : vendredi 26 octobre 2018 - 10:00:37
Dernière modification le : lundi 12 novembre 2018 - 18:47:38

Fichier

2018-Badulescu_Delaville_Jeune...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01627586, version 1

Citation

Cristina Badulescu, Valérie Inés De La Ville. L’objet de valeur de l’enfance dans les supports publicitaires des marques de mobilier. Jeunes et médias, les cahiers francophones de l'éducation aux médias, 2018, pp.55-67. 〈hal-01627586〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

169

Téléchargements de fichiers

16