L’intelligence économique au Maroc : l’apport d’une stratégie offensive de l’information au travers d’une analyse automatique des brevets

Résumé : L’ouverture de l’économie marocaine suite à des accords de libre échange a, dans un premier temps, fragilisé le pays en créant un déficit commercial important les exportations ayant une croissance très faible et reposant principalement sur une compétitivité prix. Progressivement, les instances dirigeantes du pays ont mis en oeuvre une politique visant à moderniser le tissu industriel national de façon à attirer des investisseurs étrangers mais aussi à développer des activités tournées vers l’international et la production de produits de qualité intégrant une forte dimension R&D. Sur les dix dernières années la compétitivité hors prix des exportations marocaines a augmenté de façon significative suite aux efforts consentis en matière d’innovation. Des secteurs innovants sont apparus : énergies renouvelables, logistique, industrie automobile, aéronautique. Les industries extractives sont montées en gamme et ont permis de positionner le Maroc sur l’exportation de produits chimiques (engrais, sels halogènes…). Pour accompagner cette politique industrielle offensive, ce pays se dote aussi progressivement de dispositifs d’intelligence économique comme outils d’aide à la décision pour renforcer la compétitivité de ses PME qui constituent plus de 90% de son tissu productif. Ces dernières années, des initiatives multiples ont été prises pour mettre en oeuvre une telle politique mais, encore à ce jour, des défis restent à relever pour favoriser la dynamique d’innovation des PME. C’est une pratique en gestation mais encore largement cloisonnée (Achchab and Ahdil, 2015). Parmi les différents volets d’action d’une politique d’intelligence économique, le brevet occupe une place de premier rang. Il est toutefois souvent valorisé dans une optique défensive avec pour objectif de sensibiliser les PME, en particulier, à l’importance de protéger leur patrimoine informationnel, clé de leur compétitivité. L’exemple des babouches marocaines (Bredeloup and Bertoncello, 2006) et l’attaque chinoise de ce produit dit du « terroir » montre l’importance d’intégrer une analyse globale des brevets sur le territoire marocain comme une source stratégique d’information pour les entreprises. Mais, il apparaît de plus en plus que le brevet peut aussi être utilisé dans une stratégie informationnelle offensive devenant ainsi un élément indispensable guidant la dynamique d’innovation des PME (Shih, Liu, and Hsu, 2010).Dans le cas spécifique de pays en développement, une telle stratégie offensive informationnelle du brevet peut contribuer à « améliorer les produits existants, valoriser les ressources naturelles et les machines et procédés de première transformations qui sont concernés » (Dou and Leveillé, 2015). Cette nouvelle perspective offerte est rendue possible grâce à l’élaboration de logiciels permettant une analyse automatique de brevets reposant sur une logique de big data. Dans cette perspective, nous souhaitons présenter ici l’apport d’un outil, Patent2Net(Reymond and Quoniam, 2014), qui permet de crawler l’univers des brevets dans le cadre d’une analyse brevet au Maroc. C’est un logiciel gratuit et sous licence libre (CECILL-B), réalisé par I3M et l’IRSIC laboratoires en sciences de l’information et de la communication, et une équipe internationale composée de professeurs et chercheurs universitaires (ibid.). Il s’agira de montrer comment une analyse des métadonnées des brevets (déposants, inventeurs, dates de dépôts, pays de protection, offices de dépôts etc...), des réseaux entre déposants, inventeurs, entre brevets citants et cités, permet d’offrir des informations stratégiques sur les technologies et connaissances utilisées par les inventeurs, et constituent, à ce titre, un levier stratégique 1 tant au niveau des institutions gouvernementales que des entreprises.
Complete list of metadatas

Cited literature [14 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01625814
Contributor : Nezha Cherrabi El Alaoui <>
Submitted on : Sunday, October 29, 2017 - 11:37:35 AM
Last modification on : Friday, January 4, 2019 - 9:20:02 AM
Long-term archiving on : Tuesday, January 30, 2018 - 12:19:56 PM

File

articleColloqueCireg.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01625814, version 1

Collections

Citation

Nezha Cherrabi, Maud Pélissier, David Reymond. L’intelligence économique au Maroc : l’apport d’une stratégie offensive de l’information au travers d’une analyse automatique des brevets. Colloque international de recherche en économie et gestion, May 2016, Marrakech, Maroc. ⟨hal-01625814⟩

Share

Metrics

Record views

591

Files downloads

710