RAevol, un modèle de génétique digitale des réseaux de régulation

Yolanda Sanchez-Dehesa 1, 2 Jose Maria Pena 3 Guillaume Beslon 2, 1
2 BEAGLE - Artificial Evolution and Computational Biology
LIRIS - Laboratoire d'InfoRmatique en Image et Systèmes d'information, Inria Grenoble - Rhône-Alpes, LBBE - Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive - UMR 5558
Résumé : Comme tout système biologique, les réseaux génétiques se situent au croisement de trois schémas explicatifs différents. La structure d'un réseau peut en effet être expliquée par sa finalité. Le mécanisme de régulation est indispensable à la cellule et on peut expliquer sa structure par son action sur la cellule : telle ou telle structure est présente parce qu'elle régule telle ou telle fonction. A l'opposé, on peut expliquer la structure d'un réseau par la cause physique de la régulation : tel facteur de transcription régule tel gène parce qu'il interagit avec son promoteur. On peut ainsi déduire des caractéristiques physiques des composants ou du milieu certaines des propriétés des réseaux. Enfin, le troisième scheme explicatif est de l'ordre de l'histoire évolutive : il s'agit de la cause évolutive. En effet, tout réseau génétique est là, ici et maintenant, avec sa structure propre, ``parce que l'évolution''.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01613852
Contributor : Équipe Gestionnaire Des Publications Si Liris <>
Submitted on : Tuesday, October 10, 2017 - 11:04:23 AM
Last modification on : Monday, February 10, 2020 - 4:36:52 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01613852, version 1

Citation

Yolanda Sanchez-Dehesa, Jose Maria Pena, Guillaume Beslon. RAevol, un modèle de génétique digitale des réseaux de régulation. Réseaux d'Interactions : Analyse, Modélisation, Simulation, RIAMS 2007, Nov 2007, Lyon, France. ⟨hal-01613852⟩

Share

Metrics

Record views

462