Kant et la métaphysique de l'Interdit. La fêlure du système kantien

Résumé : L’on connaît la division du système kantien en philosophie spéculative et philosophie pratique. Toutefois, il se pourrait que cette distinction classique reflète et exprime une réalité plus profonde, une faille dans la manière dont le système kantien est construit. C’est précisément la lecture de la Rechtslehre qui révèle, comme par un jeu de miroirs, la fêlure du système kantien dans son ensemble. En posant à l’origine du pouvoir politique un Interdit fondateur, elle trahit le dogmatisme qui irrigue la partie pratique du système kantien. La méthode transcendantale, si elle régit indiscutablement le versant spéculatif du système, serait ainsi demeurée impuissante à affecter son versant pratique. Ainsi s’expliquerait, en deçà des motivations personnelles de l’homme Emmanuel Kant et par la logique interne du texte même de la Rechtslehre, le conservatisme autoritaire si souvent relevé par les commentateurs. Un chemin de questionnement s’ouvre alors : dans quelle mesure suivre la méthode transcendantale initiée par la philosophie spéculative kantienne pourrait contribuer à construire une théorie de la connaissance juridique ?
Type de document :
Article dans une revue
Revue de Métaphysique et de Morale, Presses Universitaires de France, 2017, 2017/2 (94), pp.155-178
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01612083
Contributeur : Laurent Kondratuk <>
Soumis le : vendredi 6 octobre 2017 - 14:30:46
Dernière modification le : mercredi 5 septembre 2018 - 17:04:04

Identifiants

  • HAL Id : hal-01612083, version 1

Collections

Citation

François Colonna d'Istria. Kant et la métaphysique de l'Interdit. La fêlure du système kantien. Revue de Métaphysique et de Morale, Presses Universitaires de France, 2017, 2017/2 (94), pp.155-178. 〈hal-01612083〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

75