Co-construire des innovations de rupture. Gouvernance et apprentissage dans le cadre de la filière de mycorhizes à la Martinique.

Résumé : Parmi les stratégies innovantes visant à promouvoir des agricultures doublement performantes, figure l’utilisation de la biodiversité. Dans cet article, nous nous interrogeons sur les processus d’apprentissage qui favorisent la conception « intelligente » de systèmes de culture. A partir de l’exemple de la valorisation des mycorhizes indigènes à la Martinique (symbioses entre plantes et champignons du sol), nous déterminons les freins et les leviers à la co-construction et à l’adoption d’innovations de rupture pour la modernisation écologique de l’agriculture. Les résultats d’une démarche participative conduite avec un échantillon d’agriculteurs ouverts aux pratiques agroécologiques montrent que l’importance et la nature des freins diffèrent selon la dynamique d’apprentissage dans laquelle ils s’insèrent. Ainsi, les « mieux apprenants » passent plus facilement de la phase de partage de connaissances (K) à la conception d’innovations (C) en identifiant mieux que les « moins apprenants » les leviers d’action (P) à mettre en œuvre.
Document type :
Conference papers
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01606460
Contributor : Archive Ouverte Prodinra <>
Submitted on : Monday, October 2, 2017 - 10:44:34 PM
Last modification on : Wednesday, July 18, 2018 - 8:11:27 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01606460, version 1
  • PRODINRA : 387727

Collections

Citation

Valérie Angeon, Rébecca Bilon, Marie Chave. Co-construire des innovations de rupture. Gouvernance et apprentissage dans le cadre de la filière de mycorhizes à la Martinique.. 51. Colloque ASRDLF : Métropolisation, cohésion et performance, quels futurs pour nos territoires ?, Jul 2014, Marne La Vallée, France. 17 p. ⟨hal-01606460⟩

Share

Metrics

Record views

74