Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Émigrer pour (ne pas) se marier ? D'un usage de la migration sur le destin matrimonial

Résumé : Si le mariage constitue une raison pour partir vers dans le cadre de stratégies migratoires, il peut aussi être une raison de partir de, apparaissant alors, pour reprendre une terminologie des migrations, comme un facteur davantage push que pull. En effet, émigrer pour escamoter et modifier le cours de sa vie matrimoniale est une pratique rencontrée et largement rapportée dans les travaux de divers auteur.e.s et cela, plus particulièrement au sujet de parcours féminins depuis des sociétés de départ plurielles, au Sénégal, en Algérie ou aux Philippines par exemple (Blanchard, 2011 ; Têtu, 2008 ; Mozère, 2004). Ainsi, dans le cadre de migrations internationales (ou mêmes internes, notamment des villages vers les villes), elles sont amenées à émigrer pour contourner une mise en union imminente, échapper à un mariage arrangé ou fuir une relation conjugale déjà entamée et à l’origine de maltraitances. La migration comme fuite, dans ce cadre, traduit dans le même temps un souhait en tant que femmes, de gagner en marge de manœuvre, en liberté de choix, voire en émancipation. Mais ce mouvement vers une liberté accrue, également palpable dans les parcours de celles qui émigrent pour se marier (Ricordeau, 2012), n’est pas linéaire et sans ambivalences. Ainsi, partir et réussir alors à contrarier un « destin matrimonial » n’est pas pour autant synonyme d’une émancipation effective en matière conjugale. Pourrait en témoigner le cas d’émigrantes seules en situation irrégulière contraintes une fois en France de contracter un mariage en vue d’accéder à leurs droits (Moujoud, 2008). De ce point de vue, le mariage en migration apparaît être une parfaite illustration d’une « émancipation féminine sous contrainte » (Adjamagbo et Calvès, 2012).
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01598982
Contributor : Nadia Mounchit <>
Submitted on : Saturday, September 30, 2017 - 4:45:28 PM
Last modification on : Wednesday, November 20, 2019 - 2:37:37 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01598982, version 1

Citation

Nadia Mounchit. Émigrer pour (ne pas) se marier ? D'un usage de la migration sur le destin matrimonial. Journée d'études Migrant-e-s par le mariage : enjeux et perspectives, Oct 2015, Lyon, France. ⟨hal-01598982⟩

Share

Metrics

Record views

177