Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Catégorisation de distorsions vocaliques produites par un apprenant hispanophone adulte en français L2

Résumé : La perception des distorsions phonétiques en langue maternelle (L1) constitue un thème de recherche peu exploité ou seulement dans le domaine des pathologies (cf. par exemple Blumstein et al. 1980 ; Blumstein 1990). Pourtant, un bon exemple de ce type de parole nous est offert si l’on considère les productions d’un apprenant en cours d’acquisition d’une L2. Sur les plans phonétique et prosodique, une distorsion des catégories phonémiques et des patrons accentuels de la L2 au profit de catégories natives de la L1 ou de catégories intermédiaires créées lors du stade constitutif de l’interlangue (Selinker, 1972) est fréquemment observée. À ce stade de l’apprentissage, les distorsions phonétiques ainsi produites peuvent ne pas être reconnues comme catégories natives par les usagers de la langue cible lors d’interactions verbales. La difficulté à identifier ce type de production peut alors entraver la communication à différents degrés. Le stade de l’interlangue est généralement caractérisé par le développement de systèmes intermédiaires successifs et dynamiques permettant d’approcher au mieux la langue cible (cf. Gaonac’h, 1991 ; Vogel, 1995). La manifestation de propriétés et de règles communes, non seulement à la L1 mais aussi à la langue cible, a également été décrite (Corder, 1975 ; Besse & Porquier, 1984). Aussi, le stade de l’interlangue comme phase d’adaptation à un système linguistique nous est apparu comme un cadre d’analyse pertinent pour mieux comprendre les processus cognitifs impliqués dans le traitement des unités phonologiques d’une langue. Partant des résultats de recherche dans le domaine de l’acquisition des catégories phonologiques en L1 et L2, nous considérons en effet que l’étude de la catégorisation de distorsions acoustico-phonétiques devrait permettre d’affiner les connaissances sur les processus d’identification de catégories phonémiques. La présente étude concerne la catégorisation de distorsions de la voyelle orale antérieure arrondie /y/ produites en françaisL2 par un apprenant hispanophone de niveauA2. À travers une tâche de catégorisation libre, nous observons comment des natifs francophones perçoivent plusieurs formes de distorsion de cette voyelle produite dans un même contexte phrastique « C’est bucolique ». Notre étude a pour objectif de tester deux hypothèses : 1/ la distorsion est perçue en fonction de catégories natives et dans ce cas, des phénomènes d’assimilation (cf. Best, 1995) des distorsions phonétiques à des catégories phonologiques de L1 devraient se produire en fonction de caractéristiques communes ; 2/ la distorsion est très éloignée de la cible vocalique à atteindre ; dans ce cas, les distorsions sont traitées comme des réalisations phonétiques particulières n’entrant dans aucune catégorie phonologique native.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [44 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01586658
Contributor : Pascal Gaillard <>
Submitted on : Wednesday, September 13, 2017 - 9:51:40 AM
Last modification on : Friday, September 18, 2020 - 2:34:58 PM
Long-term archiving on: : Thursday, December 14, 2017 - 12:48:16 PM

File

Magnen, Gaillard - 2014 - Cat...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

Citation

Cynthia Magnen, Pascal Gaillard. Catégorisation de distorsions vocaliques produites par un apprenant hispanophone adulte en français L2. 4e Congrès Mondial de Linguistique Française, Jul 2014, Berlin, Allemagne. pp.1329 - 1343, ⟨10.1051/shsconf/20140801366⟩. ⟨hal-01586658⟩

Share

Metrics

Record views

274

Files downloads

333