Les prédictions astrologiques annuelles du XVe siècle : un outil « scientifique » pour prédire l’avenir ?

Résumé : Aujourd’hui, il n’y a rien d’évident à associer, ne serait-ce que par l’interrogative, les concepts de « prédictions astrologiques » et de « genre scientifique ». Pourtant, et bien que l’histoire des sciences elle-même ait eu longtemps des hésitations à l’admettre, l’astrologie constituait bien, au Moyen Âge, le volet pratique de la « science des étoiles », indissociable de l’astronomie et largement enseignée, discutée et diffusée dans les universités et au-delà. Cette présentation voudrait s’attacher à montrer la place des prédictions annuelles dans cette scientia stellarum : à la fois émanation par excellence, application pratique, mais également fer de lance idéologique et politique, tout en suscitant une réception finalement plus ou moins conforme aux objectifs de départ de leurs auteurs. Pour cela, nous nous attarderons sur les caractéristiques qui font de ces écrits un genre littéraire cohérent, homogène et bien identifié à l’époque ; nous entrerons dans le détail de leur « scientificité », à la fois par leurs caractères internes et dans le discours contemporain ; enfin, parce que démontrer suffit rarement à convaincre, nous nous pencherons sur leur réception par les différents groupes sociaux a priori ciblés.
Type de document :
Communication dans un congrès
Journée Jeunes Chercheurs en histoire des sciences et techniques, Nov 2015, PARIS, France
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01580882
Contributeur : Alexandre Tur <>
Soumis le : dimanche 3 septembre 2017 - 12:16:34
Dernière modification le : jeudi 7 septembre 2017 - 01:10:38

Identifiants

  • HAL Id : hal-01580882, version 1

Collections

Citation

Alexandre Tur. Les prédictions astrologiques annuelles du XVe siècle : un outil « scientifique » pour prédire l’avenir ?. Journée Jeunes Chercheurs en histoire des sciences et techniques, Nov 2015, PARIS, France. 〈hal-01580882〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

35