Biofloculation des boues résiduaires urbaines

Résumé : La déshydratation mécanique des boues résiduaires urbaines passe généralement par une étape de floculation utilisant des polymères chimiques. Dans une stratégie de préservation de l'environnement, l'utilisation de floculants naturels est une voie à explorée. Dans cette étude, nous testons le pouvoir floculant du jus issus des cladodes du figuier de barbarie et le jus d'une autre plante succulente sur une boue activée urbaine issue d'une station d'épuration située à Oran en Algérie. Si ces deux produits naturels associés à un chaulage préalable des boues permettent bien d'augmenter d'améliorer la qualité du filtrat et la siccité finale des boues déshydratées par filtration sous vide, le temps total de filtration est hélas considérablement augmenté.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01580324
Contributor : Jérémy Olivier <>
Submitted on : Friday, September 1, 2017 - 12:12:02 PM
Last modification on : Monday, April 8, 2019 - 9:50:04 AM
Long-term archiving on : Saturday, December 2, 2017 - 1:00:39 PM

File

2017 FrancoFilt Cactus Hocine....
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01580324, version 1

Collections

Citation

Houria Hocine, Jérémy Olivier, Abdelkader Debab. Biofloculation des boues résiduaires urbaines. FrancoFilt 2017, IFTS, Université de Bordeaux, CNRS, Aug 2017, Bordeaux, France. ⟨hal-01580324⟩

Share

Metrics

Record views

95

Files downloads

343