Pourquoi faire compliqué (big bang) plutôt que simple (physique ordinaire) en astrophysique ?

Résumé : Pourquoi faire compliqué (big bang) plutôt que simple (physique ordinaire) en astrophysique ? Les astrophysiciens ignorent que toutes les interactions de lalumì ere avec les gaz sous très basse pression qui emplissent presque tout l'univers, sont spatialement cohérentes. Cette omission est comblée par une théorie (Λ-CDM) et d'invraisemblables compléments (expansion de l'Univers, variation de la constante de structure fine,matì ere noire, ´ energie noire, etc.) Les interactions dipolaires de lalumì ere avec les gaz interstellaires construisent des anneaux plus ou moins visibles et réguliers; les interactions quadrupolaires construisent les spectres de l'atome H dans les quasars, montrant que la loi de Hubble ne mesure pas des distances mais des densités de colonne de l'atome H excité.
Type de document :
Pré-publication, Document de travail
2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [7 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01576435
Contributeur : Jacques Moret-Bailly <>
Soumis le : mercredi 23 août 2017 - 10:44:49
Dernière modification le : vendredi 9 février 2018 - 01:22:56

Fichiers

interstellaire-1.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01576435, version 1

Collections

Citation

Jacques Moret-Bailly. Pourquoi faire compliqué (big bang) plutôt que simple (physique ordinaire) en astrophysique ?. 2017. 〈hal-01576435〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

107

Téléchargements de fichiers

211