Profilopraxie et apposition des stigmates de la mort : comment les proches transforment-ils la page Facebook d'un défunt pour la postérité?

Résumé : Cet article étudie la transformation des profils de vivants en profil de défunts. Pour ce faire, nous nous sommes d'abord penchées sur les possibilités qui s'offrent aux endeuillés de pérenniser les profils des défunts et la manière dont ils les investissent. Lorsque les profils pérennisés sont investis, ils s'en voit transformés (sauf dans le cas des pages laissées en l'état et sur lesquelles les endeuillés peuvent se recueillir sans produire, modifier ou supprimer de signes). Cette transformation s'apparente à une profilopraxie, le profil du défunt étant modifié pour rentrer en conformité avec l'idée que s'en font les endeuillés et/ou à l'apposition de stigmates de la mort, le profil devant être reconnu comme celui d'un défunt. La manière la plus évidente d'apposer ces stigmates consistant à annoncer la mort du défunt, nous nous sommes ensuite intéressées à cette annonce. Nous avons identifié les énonciateurs qui la prennent en charge, les lieux où elle se manifeste et la façon dont cette annonce se formule. Ce faisant, nous avons révélé que les caractéristiques des RSN bouleversent les hiérarchies traditionnelles, les amis autant que la famille étant amenés à intervenir sur les pages profil, et donc à y apposer les stigmates de la mort et à les façonner pour la postérité. Il en résulte que la transformation du profil d'un vivant en profil de mort procède d'une co-énonciation entre des points de vue qui ne sont pas toujours semblables. Des tensions peuvent même s'exprimer entre les co-énonciateurs qui se manifestent sur un profil. D'ailleurs, certains choisissent d'investir d'autres espaces pour y produire une représentation du défunt qui leur paraît plus conforme à l'image qu'ils souhaitent voir passer à la postérité.
Document type :
Journal articles
Liste complète des métadonnées

Cited literature [18 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01575175
Contributor : Fanny Georges <>
Submitted on : Tuesday, September 12, 2017 - 7:43:10 AM
Last modification on : Friday, March 15, 2019 - 8:11:45 AM
Document(s) archivé(s) le : Wednesday, December 13, 2017 - 2:09:38 PM

File

2016 LINGUAS GEORGES JULLIARD ...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01575175, version 1

Citation

Fanny Georges, Virginie Julliard. Profilopraxie et apposition des stigmates de la mort : comment les proches transforment-ils la page Facebook d'un défunt pour la postérité?. Línguas e Instrumentos Linguísticos (Brésil), RG Editora, 2016, 37. ⟨hal-01575175⟩

Share

Metrics

Record views

165

Files downloads

89