Les migrants nigériens expulsés d’Arabie Saoudite : une trajectoire dominée par l’incertitude

Résumé : Minoritaires dans le champ migratoire nigérien, les migrations internationales vers l’Arabie Saoudite n’en constituent pas moins un cas original pour explorer la question du retour et de l’installation des migrants à Niamey. Le séjour des Nigériens en Arabie Saoudite est marqué par l’illégalité, ce qui les place sous le risque de l’expulsion. Par le biais d’entretiens menés auprès d’expulsés d’Arabie Saoudite à Niamey, l’article questionne les dimensions du risque et de l’incertitude dans la construction des trajectoires migratoires. L’incertitude n’est pas limitée à la migration et à l’expulsion, mais concerne aussi le retour et l’installation à Niamey où elle se décline sous la forme d’une vulnérabilité professionnelle et résidentielle. Le choix de rester à Niamey ou de ré-émigrer s’inscrit dans la logique d’attente d’une opportunité ; c’est-à-dire accéder à une forme particulière de ressource sociale qui permet de sécuriser le moment de la prise de décision.
Type de document :
Article dans une revue
Espace Populations Sociétés, Centre National de la Recherche Scientifique, 2017, Les migrations de retour en Afrique, 〈http://eps.revues.org/7088〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01549316
Contributeur : Florence Boyer <>
Soumis le : mercredi 28 juin 2017 - 16:57:28
Dernière modification le : vendredi 8 février 2019 - 15:06:03

Identifiants

  • HAL Id : hal-01549316, version 1

Collections

Citation

Florence Boyer. Les migrants nigériens expulsés d’Arabie Saoudite : une trajectoire dominée par l’incertitude. Espace Populations Sociétés, Centre National de la Recherche Scientifique, 2017, Les migrations de retour en Afrique, 〈http://eps.revues.org/7088〉. 〈hal-01549316〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

166