L’incertitude, un facteur explicatif de l’évolution de crises environnementales

Résumé : Le syndrome des bâtiments malsains est une affection collective qui se traduit par des symptômes aspécifiques. Son étiologie est indéterminée et cette incertitude peut être source de stress. La complexité de ces crises, demeurées inexpliquées depuis plusieurs décennies, nous a conduits à proposer des hypothèses de recherche relatives à la représentation de l’environnement, à la dynamique sociale, au processus de communication et à la gestion de l’incertitude. Dans le cadre d’une étude de cas, nous avons mené une enquête auprès du personnel d’une institution scolaire connaissant une crise sanitaire. Les résultats de l’analyse de contenu du corpus recueilli sont discutés de façon dialectique autour de cinq axes : 1° représentation du risque et stress environnemental, 2° représentation du lieu et attribution causale, 3° représentations de la maladie et conditions de relèvement, 4° incertitude et rumeurs, et 5° communication et management.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01523742
Contributor : Olivier Ramalho <>
Submitted on : Thursday, February 8, 2018 - 10:41:38 AM
Last modification on : Friday, July 5, 2019 - 9:24:03 AM
Long-term archiving on : Friday, May 4, 2018 - 5:30:12 AM

File

2017_Weiss_Incertitude_ADépos...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01523742, version 1

Collections

Citation

Dorothée Marchand, Karine Weiss, Olivier Ramalho, Franck Chaventré, Bernard Collignan. L’incertitude, un facteur explicatif de l’évolution de crises environnementales. Bulletin de psychologie, Groupe d'étude de psychologie, 2017, 70 (2) (548), pp.105-116. ⟨hal-01523742⟩

Share

Metrics

Record views

178

Files downloads

114