Le transect : un opérateur abductif

Résumé : L’objet de cet article, qui constitue d’abord un témoignage sur une pratique de chercheurs et d’urbanistes, est d’élucider la fécondité de ces dernières à la lumière du concept d’abduction avancé par Charles Sanders Peirce. Notre hypothèse est que la part d’indicialité qui se trouve exprimée dans le transect permet à tout un chacun d’élaborer lors des tables longues des interprétations singulières de l’existant pouvant amener à des manières originales de comprendre une situation et d’agir sur son devenir. Cette démarche, par sa double dimension d’interprétation et de projetation, nous semble fondamentalement abductive : il s’agit de parvenir à imaginer de manière contrôlée une hypothèse d’intervention urbaine qui se rende sensible à la singularité d’un territoire et prenne appui sur elle.
Type de document :
Article dans une revue
Recherches sur la philosophie et le langage, Paris : Vrin, 2018, Abduction (34)
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01518175
Contributeur : Françoise Acquier <>
Soumis le : samedi 17 novembre 2018 - 15:03:35
Dernière modification le : dimanche 9 décembre 2018 - 10:39:30

Fichier

 Accès restreint
Fichier visible le : 2019-11-17

Connectez-vous pour demander l'accès au fichier

Identifiants

  • HAL Id : hal-01518175, version 1

Collections

Citation

Nicolas Tixier. Le transect : un opérateur abductif. Recherches sur la philosophie et le langage, Paris : Vrin, 2018, Abduction (34). 〈hal-01518175〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

426