Sécurité/insécurité linguistique : terrains et approches diversifiés

Résumé : La notion d’insécurité linguistique ne doit pas prêter à confusion : elle ne fait pas référence à une forme de délinquance linguistique contre laquelle il s’agirait de lutter, mais doit être conçue, et comprise, comme un outil mis au service de la compréhension des modes de fonctionnement, d’organisation, d’interactions et d’échanges des communautés humaines, sociales, sociolinguistiques. Cela dit, l’insécurité linguistique renvoie à un ensemble de comportements linguistiques pour ainsi dire déviants, ou plus exactement, à la représentation de cette déviance, de la non-conformité de son dire à la loi linguistique que constitue la norme. Mais au-delà, la perception est que cette incompétence, cette défaillance, ce mal parler, sont irrémédiablement liés à (ce que l’on se représente de) son appartenance identitaire, dont on a le sentiment qu’elle est en elle-même exogène, Autre et illégitime en regard des modèles en vigueur dans la sphère sociolinguistique dans laquelle on interagit. Quête constante – et perçue comme d’emblée condamnée à l’échec – de reconnaissance de légitimité, l’insécurité linguistique exprime ainsi un rapport conflictuel et ambivalent à la langue, rapport à comprendre en regard d’un contexte politique et sociolinguistique particulier, et qui intervient de façon évidente sur les modes d’acquisition et de transmissions linguistiques, sur les façons de se représenter et de transmettre l’identité du groupe, et plus globalement sur le rapport à l’Autre, à ce que l’on identifie comme exogène. Dans cet ouvrage, des chercheurs des universités de La Réunion, de l’île Maurice, de Montpellier, de Provence, et de Tours, sociolinguistes, psycholinguistes, didacticiens ou encore spécialistes de sciences de l’éducation, témoignent ensemble de la diversité des regards que l’on peut porter sur l’objet sécurité / insécurité linguistique, des traitements que l’on peut lui réserver, mais aussi des questionnements, tant théoriques que méthodologiques, que le couple notionnel, objet de discussions souvent passionnées et parfois de controverses, peut encore susciter. Consultable sur : http://www.amazon.fr/ins%C3%A9curit%C3%A9-linguistique-diversifi%C3%A9s-propositions-m%C3%A9thodologiques/dp/2747534014/ref=la_B004MSB4LU_1_1/276-9379019-5333466?s=books&ie=UTF8&qid=1385206502&sr=1-1#reader_2747534014
Type de document :
Direction d'ouvrage, Proceedings, Dossier
Aude BRETEGNIER et Gudrun LEDEGEN (éd.). France. 343p., 2002
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01517903
Contributeur : <>
Soumis le : mercredi 3 mai 2017 - 18:52:35
Dernière modification le : jeudi 5 octobre 2017 - 16:56:01

Identifiants

  • HAL Id : hal-01517903, version 1
  • Mot de passe :

Collections

Citation

Aude Bretegnier, Gudrun Ledegen. Sécurité/insécurité linguistique : terrains et approches diversifiés. Aude BRETEGNIER et Gudrun LEDEGEN (éd.). France. 343p., 2002. 〈hal-01517903〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

155