"Communauté linguistique" : renoncer ou problématiser.

Abstract : En sociolinguistique, la notion de « communauté linguistique » apparait fondamentale, renvoyant à la fois à l’espace social dont l’hypothèse est qu’il constitue aussi un espace de structuration linguistique, et aux questions du sociolinguiste sur la manière dont les pratiques langagières peuvent être analysées comme rendant compte de – et/ ou participant à – la structuration de l’espace social. Mais dans une réflexion renouvelée par les mouvances récentes de la sociolinguistique critique (Heller) ou encore de la complexité (Blanchet, Robillard), la notion apparaît aussi de plus en plus problématique. Cet article vise à réarticuler cette histoire et ces débats. Il permet de situer les éléments saillants de l’histoire, complexe, non linéaire, de la manière dont les chercheurs ont conçu et travaillé cette idée de communauté humaine fondée sur du langagier en partage, en interrogeant les enjeux scientifiques, mais aussi sociaux, des conceptions selon lesquelles les linguistes puis les sociolinguistes ont pensé et analysé la « CL ». La réflexion conduite ouvre des pistes pour interroger la pertinence de l’emploi de cette notion en sociolinguistique contemporaine.
Type de document :
Article dans une revue
La Bretagne Linguistique, Centre de Recherche Bretonne et Celtique, 2017
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01516380
Contributeur : Aude Bretegnier <>
Soumis le : dimanche 30 avril 2017 - 18:03:47
Dernière modification le : jeudi 5 octobre 2017 - 16:56:01

Identifiants

  • HAL Id : hal-01516380, version 1

Collections

Citation

Aude Bretegnier. "Communauté linguistique" : renoncer ou problématiser.. La Bretagne Linguistique, Centre de Recherche Bretonne et Celtique, 2017. 〈hal-01516380〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

44