Définition d’un cadre de conception et d’exécution pour la simulation multi-agent

Résumé : La simulation multi-agent est utilisée pour comprendre des systèmes complexes par la reproduction de divers scénarios. Dans les plates-formes de simulation actuelles, la politique d’ordonnancement consiste à contrôler l’activation séquentielle des agents qui exécutent systématiquement la boucle perception - décision - action. Cette approche centrée agent est peu efficace en termes de temps d’exécution et de conception. Nous proposons un nouveau cadre conceptuel et opérationnel EASS dans lequel les agents mutualisent, au sein de l’environnement, les informations et les traitements nécessaires à la mise en œuvre de la politique d’ordonnancement. Cette externalisation dans l’environnement d’une partie de l’activité des agents liée à leurs activations permet l’activation contextuelle. Les principaux avantages de l’activation contextuelle sont un gain d’efficacité en termes de temps d’exécution, et une meilleure flexibilité de la gestion des comportements des agents en termes de conception.
Type de document :
Article dans une revue
Revue d'intelligence artificielle, 2012, 26 (3), 〈10.3166/ria.26.255-280〉
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01497113
Contributeur : Christine Okret-Manville <>
Soumis le : mardi 28 mars 2017 - 12:14:54
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:17:30

Lien texte intégral

Identifiants

Citation

Fabien Badeig, Flavien Balbo. Définition d’un cadre de conception et d’exécution pour la simulation multi-agent. Revue d'intelligence artificielle, 2012, 26 (3), 〈10.3166/ria.26.255-280〉. 〈hal-01497113〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

66