SDT.11b : Un Schéma à Division de Temps pour éviter l'anomalie de la couche MAC 802.11b

Luigi Iannone 1 Serge Fdida 1
1 NPA - Networks and Performance Analysis
LIP6 - Laboratoire d'Informatique de Paris 6
Résumé : L’interface sans-fil largement répandue IEEE 802.11b souffre d’une anomalie qui réduit fortement les performances dans les WLANs. Ceci a été démontré par Heusse et al. Un seul hôte, avec un débit de transmission inférieur par rapport aux autres hôtes présents dans le WLAN, peut réduire le débit utile de tous les hôtes. En particulier, les hôtes disposent d’un débit utile inférieur à celui de l’hôte le plus lent. Nous proposons dans cet article un Schéma à Division de Temps au niveau de la couche MAC 802.11b (SDT.11b) qui réduit l’anomalie et améliore efficacement le débit utile global d’un WLAN. Basé sur une modification simple dans le module fragmentation/remontage de la couche MAC 802.11b, SDT.11b ajuste la taille du paquet en rapport au débit de transmission, afin d’éviter qu’un hôte lent monopolise la ressource radio. Avec SDT.11b les hôtes ayant un débit de transmission élevé ne sont pas affectés par les hôtes avec un débit de transmission plus bas, le résultat étant une pleine exploitation de la bande passante disponible.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01488164
Contributor : Lip6 Publications <>
Submitted on : Monday, March 13, 2017 - 2:00:44 PM
Last modification on : Wednesday, March 27, 2019 - 12:54:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01488164, version 1

Citation

Luigi Iannone, Serge Fdida. SDT.11b : Un Schéma à Division de Temps pour éviter l'anomalie de la couche MAC 802.11b. CFIP 2005 - Colloque Francophone sur l'Ingénierie des Protocoles, Mar 2005, Bordeaux, France. ⟨hal-01488164⟩

Share

Metrics

Record views

89