Interactions langagières entre enseignant et élèves au collège : vers un contenu différencié en fonction de l'appartenance socioculturelle des élèves ou en fonction du « registre discursif » des enseignants ?

Résumé : Cet article présente les résultats d’un travail de recherche visant la description de la relation interpersonnelle et de la relation interdiscursive enseignant / élèves au collège. Il s’agit d’uneétude reposant sur l’analyse d’un corpus composé d’enregistrements audio d’interactions pédago-didactiques réalisés dans trois collèges du sud de la France : deux appartiennent à des quartiers dits difficiles des villes de Vitrolles et de Perpignan et le troisième à un quartier dit favorisé de la ville de Marseille. Ce corpus est constitué d’une vingtaine d’heures d’enregistrements conduits dans des classes de français et de mathématiques au collège et dont les professeurs sont tous de sexe féminin et âgés de 35 à 45 ans. L’analyse proposée est constrastive en ce qu’elle prend en compte l’appartenance socioculturelle des élèves et qu’elle vise à comparer les registres discursifs sur lesquels reposent la conduite et la réalisation de l’interaction didactique en classe par les différentes enseignantes de l’étude. A travers l’analyse du corpus, on se demandera notamment quels sont les liens existants entre les atteintes et les menaces portées à la face des enseignantes, le type de réactivité (ou de non réactivité) des enseignantes et la conduite interactionnelle de la séance de cours. Les liens entre registre discursif et gestion des situations (potentiellement) conflictuelles seront donc questionnés. Dans la perspective de cette étude de la gestion de la relation entre enseignante et élèves mais aussi de la gestion par les enseignantes des menaces ou atteintes portées à l’encontre de leur face, nous décrirons d’un point de vue interactionnel comment est géré ce qui est perçu par les enseignantes de notre corpus comme une forme de violence verbale (répétitivité d’incivilités telles que le brouhaha constant pendant les cours, les interruptions de la parole de l’enseignante, les mots grossiers utilisés par les élèves en classe, les contestations des propos des enseignantes ou encore les conversations hors thématique « scolaire » des élèves pendant l’heure de cours, etc.) et quelles relations cette gestion entretien avec le registre discursif propre à chacune des enseignantes et la conduite plus générale de la séance de cours (elle-même constituées de micro séquences de travail).
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

Cited literature [30 references]  Display  Hide  Download

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01480806
Contributor : Gilles Pouchoulin <>
Submitted on : Friday, August 17, 2018 - 7:07:27 AM
Last modification on : Wednesday, September 12, 2018 - 11:31:18 AM
Long-term archiving on : Sunday, November 18, 2018 - 12:27:42 PM

File

2015_ Ouvrage VV et école _ I...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01480806, version 1

Citation

Christina Romain. Interactions langagières entre enseignant et élèves au collège : vers un contenu différencié en fonction de l'appartenance socioculturelle des élèves ou en fonction du « registre discursif » des enseignants ?. Auger, N. & Romain, C. Violence verbale et école, ⟨L'Harmattan⟩, pp.49-82, 2015, Enfance & langages, 978-2-343-04841-3. ⟨hal-01480806⟩

Share

Metrics

Record views

60

Files downloads

26