La mise en scène visuelle de l'Open data : enjeux sémiotiques, communicationnels et politiques

Résumé : Dans une approche info-communicationnelle des données ouvertes (Paquienséguy, 2016), cette communication vise à étudier les partis-pris de représentations de l'open data au sein des portails dédiés des grandes agglomérations européennes. Quels sont les choix visuels, rhétoriques, esthétiques faits par ces métropoles pour diffuser leurs données ? Y-a-t-il un modèle commun émergent dans leur représentation ? De quelles stratégies communicationnelles et politiques ces choix témoignent-ils ? En effet, si les enjeux de la data-visualisation ont déjà été interrogés dans plusieurs articles récents (Amato, 2015 ; Bonaccorsi, 2014 ; Fredriksson, 2015 ; Reyes, 2015), les stratégies éditoriales et les modalités de représentation visuelles de l'Open data sur les portails métropolitains ne semblent pas avoir fait l'objet d'une analyse spécifique. Et pourtant, cette iconographie participe à la construction d'un imaginaire sociopolitique de l'Open data au même titre que le discours et le texte. La concurrence entre l'image et le texte dans les discours promotionnels et/ou d'accompagnement de l'Open data sur ces portails produit-elle une forme d'essentialisation de l'open data, qui ne pourrait se représenter qu'au travers de graphes ou de récurrences verbales ? La recherche se fonde sur l'étude sémio-discursive de dix portails de données ouvertes à l'échelle européenne : Lyon, Toulouse, Nantes, Rennes, Londres, Amsterdam, Berlin, Barcelone, Turin et Dublin. Le corpus comporte des captures d'écran (page d'accueil, rubrique dédiée, etc.). En effet, c'est à ce niveau-là du site que se trouvent les discours promotionnels et/ou d'accompagnement à l'attention des usagers. Les analyses sémio-discursives s’appuient sur les travaux en sémiologie des écritures sur le web menés par Bonaccorsi, 2012, Jeanneret, Souchier 2005, Davallon, 2012, et plus particulièrement, sur l’énonciation visuelle (Fontanille, 1985, Bonaccorsi, 2012, 2014), et les travaux en analyse du discours et sémiologie de l’image (Meunier, Peraya, 2004; Joly, 2005). La recherche relève un certain nombre de récurrences dans les modes de représentation et de sémiotisation des données. Les données sont présentées dans les portails en tant que brutes et déclarées disponibles, mais elles sont aussi montrées, esthétisées et racontées. Si elles sont les produits d’un territoire et d’un espace urbain, elles participent également à la définition et à la sémiotisation de cet espace. En l’état de notre analyse de corpus, nous observons seulement des représentations de l’Open data qui oscillent entre 4 pôles : données brutes/données esthétisées et données déclarées / données racontées et qui donnent l’image d’une sémiotisation polymorphe et versatile.
Type de document :
Communication dans un congrès
Les données urbaines, quelles pratiques et quels savoirs ? Perspectives pluridisciplinaires sur les traces numériques, Dec 2016, Lyon, France. 〈https://donnees-urb.sciencesconf.org/〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [16 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01477120
Contributeur : Valentyna Dymytrova <>
Soumis le : vendredi 10 mars 2017 - 11:22:50
Dernière modification le : lundi 20 mars 2017 - 16:47:15
Document(s) archivé(s) le : dimanche 11 juin 2017 - 14:21:16

Fichier

Communication_Donnée urbaine-...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01477120, version 1

Collections

Citation

Valentyna Dymytrova, Isabelle Hare. La mise en scène visuelle de l'Open data : enjeux sémiotiques, communicationnels et politiques . Les données urbaines, quelles pratiques et quels savoirs ? Perspectives pluridisciplinaires sur les traces numériques, Dec 2016, Lyon, France. 〈https://donnees-urb.sciencesconf.org/〉. 〈hal-01477120〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

178

Téléchargements de fichiers

48