Mais que sont devenus les poissons du delta du Danube ? Les économies morales de la dégradation de la pêche dans une réserve de biosphère

Résumé : Dans de nombreuses zones humides, la mise en place des zones protégées est souvent accompagnée de mesures coercitives pour les pêches locales, inspirées principalement par le modèle des quotas de pêche. Les politiques de quotas sont peu adaptées aux pêches artisanales spécifiques des zones humides, car elles considèrent la dégradation de la pêche comme le résultat d'une surpêche associée à une défaillance du système institutionnel qui n'arrive pas à réguler l'accès à la ressource. Basée sur une étude ethnographique de l'évolution des droits de pêche dans la Réserve de biosphère du delta du Danube, cet article analyse la dégradation des ressources de poisson comme l'expression d'une "économie morale" au sein de laquelle sont définies de nouvelles formes d'interaction entre acteurs, ressources et milieux pour répondre aux incertitudes environnementales. Nous montrons en quoi l'énoncé de la "dégradation" engage aussi bien la formulation des politiques de droits de pêche que les pratiques et les interactions entre acteurs autour de ces ressources.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01471503
Contributor : Cha Prieur <>
Submitted on : Monday, February 20, 2017 - 10:01:14 AM
Last modification on : Friday, October 4, 2019 - 1:37:24 AM

Links full text

Identifiers

Citation

Veronica Mitroi, Jean-Paul Billaud. Mais que sont devenus les poissons du delta du Danube ? Les économies morales de la dégradation de la pêche dans une réserve de biosphère. Développement durable et territoires, Réseau « Développement durable et territoires fragiles », 2016, 7 (3), ⟨10.4000/developpementdurable.11472⟩. ⟨hal-01471503⟩

Share

Metrics

Record views

277