Le chémostat: Théorie mathématique de la culture continue de micro-organismes

Résumé : Inventé par J. Monod, et indépendamment par A. Novick et L. Szilard en 1950,le chémostat est à la fois un dispositif de laboratoire de culture en continu de micro-organismes et une abstraction d'écosystème traversé par un flux nutritif. Cet ouvrage est consacré à l’étude des modèles mathématiques de croissance d'une espèce isolée ainsi que des modèles de compétition de plusieurs espèces. Il intègre des travaux récents d’écologie théorique et de dynamique des populations. A travers une démarche modélisatrice, les hypothèses et les conclusions des principaux résultats mathématiques sont analysées et interprétées sous un angle critique. Une très large place est faite aux simulations numériques dont l’usage raisonné est préconisé. Le chémostat s’adresse aux personnes possédant des prérequis mathématiques généraux équivalents à ceux d’une première année d’école d'ingénieur ou d’une licence de sciences. Une annexe détaillée sur les équations différentielles présente les notions et résultats spécifiques utilisés dans cet ouvrage.
Complete list of metadatas

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01471083
Contributor : Alain Rapaport <>
Submitted on : Saturday, February 18, 2017 - 6:46:27 PM
Last modification on : Wednesday, September 18, 2019 - 3:40:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01471083, version 1

Collections

Citation

Jérôme Harmand, Claude Lobry, Alain Rapaport, Tewfik Sari. Le chémostat: Théorie mathématique de la culture continue de micro-organismes. ISTE, 1, 2017, Génie des procédés/Chémostat et bioprocédés, Claude Lobry, 978-1-78405-218-8. ⟨http://iste-editions.fr/products/le-chemostat⟩. ⟨hal-01471083⟩

Share

Metrics

Record views

406